Oodiniose (oodinium pillularis / maladie du velours)

  • Symptômes principaux : apparition d’une multitude de minuscules point jaunes ou dorés sous un éclairage normal ou fort (mais presque verdâtres si l’éclairage est faible) donnant à la peau l’apparence du velours ou d’avoir été “sablée”. Les points sont beaucoup plus petits que pour la maladie des points blancs (1 mm environ pour les points blancs mais environ 0.10 mm pour la maladie du velours).
  • Symptômes secondaires : problèmes respiratoires, mouvement des branchies accéléré, rougeurs et irritations; le poisson se frotte parfois au décor et montre parfois un caractère craintif inhabituel.
  • Causes directes : minuscules parasites (oodinium).
  • Facteur favorisants : introduction de poissons porteurs sains ou non du parasite + facteurs de stress (mauvaise hygiène -veuillez vérifier vos paramètres – ou mauvaise acclimatation, alimentation inadaptée, transport) …
  • Gravité : traitement aisé à la seule condition de le commencer suffisamment tôt. Très contagieux. Il est conseillé de traiter l’ensemble du bac.
  • Traitements : produits du commerce (Oodinol de JBL, SERA oodinopur™, APB™ de Aquascience, eSha exit™, Interpet n°7™…). Eteindre l’éclairage est aussi très efficace car les parasites, aussi étrange que cela puisse paraître, tirent une partie de leur énergie de la photosynthèse (comme des plantes donc).
Oodiniose ou maladie du velours

Maladie du velours (gros plan)

On conseille généralement d’augmenter momentanément et graduellement la température du bac de deux degrés pendant la durée du traitement afin d’accélérer effet le cycle de vie du parasite.
Appliquer une hygiène rigoureuse peut permettre d’éviter la réapparition de cette maladie.
Important: ne pas oublier de retirer le charbon actif pendant toute la durée du traitement (car il absorberait les médicaments). Il pourra être remis dans l’aquarium à la fin du traitement pour en éliminer les résidus.