Poisson rouge

Comment nourrir son poisson rouge ?

Que mange un poisson rouge?
Le poisson rouge est omivore: il mange à la fois des matières végétales et animales. Une bonne alimentation pour poissons rouges en aquarium doit inclure à la fois des matières végétales et carnées.

  1. Granulés ou flocons constituent la base de l’alimentation du poisson rouge
  2. Distribuez de petites quantités à la fois
  3. Deux repas par jour pour les poissons adultes, trois distributions modérées pour les jeunes
  4. Temps de repas conseillé pour un poisson rouge adulte : 1 à 3 minutes
  5. Distribuez un complément végétal régulier
  6. Distribuez de temps en temps des aliments carnés congelés vendus en animalerie.

Comment distribuer ?

Les flocons ou granulés constituent base de l’alimentation des poissons rouges en aquarium. Faire couler les flocons plutôt que de les laisser flotter à la surface : cela stimule les poissons rouges, dont l’activité favorite consiste à fouiller le gravier. Cela évite aussi aux poissons de happer de l’air en surface (peut provoquer des troubles de la vessie natatoire chez les poissons rouges de forme ovoïde). Alternativement, distribuez des granulés submersibles (coulent), par exemple Tetra Gold Japan ou Saki-Hikari Fancy Goldfish
Alimentation de base du poisson rouge: flocons et granulés pour poissons rouges

petits pois émiettés

Alternez de temps en temps avec des légumes verts, 2 ou 3 fois par semaine par exemple, qui seront seulement bouillis quelques minutes, refroidis et écrasés. Un grand favori: les petits pois, congelés ou frais (jamais en boîte car ils contiennent des additifs et du sel). Également possibles : petits morceaux de courgette, carotte (bon pour la couleur orange ou rouge), laitue, salade ou épinards pochés à l’eau quelques secondes.

Nourriture congelée pour poisson d'aquarium

Environ 2 fois par semaine, des vers de vase, artémias ou daphnies congelés (en barquette, se trouve en animalerie). Compter 1 cube pour 2 ou 3 poissons (selon la taille des poissons). Décongeler chaque cube dans une écumoire / passoire avant la distribution.

Combien distribuer ?

Combien de granules pour un poisson rouge? Il faut éviter la suralimentation : veiller à ce que tout soit consommé en 2 minutes (attention, le poisson rouge est « manipulateur » et en redemandera toujours plus ! ). Si les poissons sont sur-nourris, le risque est que le filtre n’arrive plus à éliminer tous les déchets produits (pollution de l’aquarium). S’il reste de la nourriture après ces 2 ou 3 minutes, c’est que vous en avez trop donné : retirez tout surplus de nourriture avec une épuisette.

Combien de fois nourrir ses poissons rouges (fréquence des distributions)?

Deux ou trois distributions par jour et un jour de diète par semaine sont généralement conseillés.

Concernant les aliments lyophilisés (nourriture sèches), favorisez de préférence les aliments en granulés submersibles (coulant), car les poissons ont tendance à avaler de l’air en les gobant à la surface (ce qui peut provoquer des problèmes de vessie natatoire): plus de détails ici.

Quelle(s) marque(s) d’aliments pour poissons rouges choisir ?

Cela prendrait du temps de toutes les citer ! Citons entre autres Sera, JBL, Tetra, Hikari, API, Dennerle…

En dehors des jeunes poissons en pleine croissance (taux de protéines très élevé), la composition de la nourriture pour poisson rouge requiert un taux de protéines inférieur à celui requis par la plupart des poissons tropicaux mais une plus grande part végétale: c’est la raison pour laquelle il est mieux d’éviter (cela n’a d’ailleurs aucun intérêt au niveau du prix, au contraire !) de distribuer à ses poissons rouges des aliments destinés à des poissons tropicaux.

Jetez un œil sur le taux de cendres brutes : le plus il est faible, le mieux c’est (limite la pollution de l’aquarium).

Et pendant les vacances ?

Cliquer ici pour pour aller à la page vacances »

AttentionLes nourritures à proscrire

Le poisson rouge est omnivore : il apprécie à peu près tout … ce qui ne signifie pas qu’on puisse tout lui distribuer ! Ainsi, bien-sûr, le fromage, les biscuits et gâteaux secs, le steak et les saucisses, tout ce qui contient des graisses saturées en fait, que les poissons ne peuvent digérer, sont à proscrire car très toxiques pour les poissons (même s’ils semblent les apprécier, ce qui ne fait aucun doute!). Le pain est à éviter en principe car il contient beaucoup de féculents (les poissons peuvent avoir des problèmes de digestion ou des déficiences du foie à la longue).

Points d'interrogationLa conservation du contenu vitaminé des aliments pour poisson rouge

Les aliments pour poissons d’ornement du commerce ne durent pas éternellement. En effet, après ouverture (exposition à l’air), au delà de 3 mois, les fabricants ne garantissent plus leur contenu vitaminé. Il est donc préférable d’acheter deux petites boîtes au lieu d’une grosse boîte. Par ailleurs, acheter de la nourriture en vrac ou de provenance douteuse est une fausse économie car le contenu vitaminé est déjà souvent réduit avant même d’avoir effectué la première distribution.

On les conserve dans un endroit sec et frais (pas sur la galerie de chauffage surtout) et on évite de mouiller le contenu de la boîte (développement de bactéries nocives).

Points d'interrogationLe saviez-vous?

Certains poissons rouges peuvent au cours du temps perdre leurs couleurs. En l’absence d’autres symptômes, il s’agit très probablement d’un phénomène normal de dépigmentation progressive. Si c’est la couleur rouge qui vient à manquer, vous pouvez acheter une nourriture aquariophile contenant des carotènes.

Poisson rougeConnaître les besoins nutritionnels des poissons (bien nourrir vos poissons rouges)

Connaître les besoins nutritionnels des poissons est un facteur important de santé et de longévité. Ainsi, la lecture de l’étiquette d’une boîte d’aliments pour poissons d’ornement nous renseigne sur la composition des granulés ou flocons.

Cliquer ici pour l’article complet sur Aquariophilie Pratique »

Alimentation du poisson rouge: liste non exhaustive

Base de l’alimentation (nourriture lyophilisée)

  • flocons
  • Granulés

Végétaux et fruits (de temps en temps)

  • Petits pois (bouillis, refroidis, emiettés sans la peau)
  • Laitue (crue ou cuite)
  • Broccoli (à la vapeur, refroidi, emietté)
  • Carotte (à la vapeur, refroidi, emietté)
  • Bette (cuite)
  • Concombre (sans la peau)
  • Épinards
  • Citrouille (cuite)

Possible mais très occasionnel: avocat (trop gras).

Les fruits (occasionnellement): banane, orange, raisin (sans la peau), pastèque.

Aliments carnés congelés (de temps en temps)

  • Daphnies
  • Vers de vase
  • Artémias
  • Mysis et cyclopes (minuscules bestioles donc plus adaptés aux très jeunes poissons)

Note sur les daphnies séchées: qualités nutritives médiocres, donc très occasionnellement ou jamais.

A éviter absolument

  • fromage
  • biscuits
  • pain
  • gâteaux secs
  • viande rouge
  • poulet et dinde
  • saucisse

Mots-clefs: nourriture poisson rouge – alimentation poisson rouge – nourrir les poissons – quantité nourriture poissons rouges – fréquence des distributions