Columnariose – Pourriture des nageoires, érosion de la bouche

  • Symptômes principaux : les nageoires (très souvent la nageoire caudale) sont érodées, déchirées. Dans la phase initiale, elles apparaissent bordées d’un liseré opaque ou blanc laiteux à l’extrémité. Parfois : nageoires veinées de rouges, hémorragies. L’érosion de la bouche, recouverte d’une masse blanchâtre, est moins commune.
  • Symptômes secondaires : perte de couleurs, apathie, perte d’appétit, le poisson atteint s’isole du groupe.
  • Causes directes : bactéries le plus souvent (Flavobacterium columnnare). Parfois : ectoparasite (Pseudomonas).
  • Causes indirectes possibles : facteurs de stress (mauvaise hygiène ou acclimatation, alimentation inadaptée); surpopulation; dommages physiques (décor ? autres poissons qui mordillent les nageoires ?); hivernage de poissons rouges japonais à l’extérieur.
  • Contagieux : parfois, surtout si les autres poissons mordillent les nageoires d’un poisson infecté. Isoler le poisson infecté.
  • Gravité : la columnariose est une maladie sévère. Il faut agir le plus vite possible car cette maladie évolue rapidement. Si la base de la nageoire caudale est atteinte, le poisson mourra très certainement. Les infections secondaires sont aussi très communes (champignons par exemple).
  • Traitements columnariose : produits du commerce (Témérol de Aquascience, Sera Baktopur) ou prescription du vétérinaire (antibiotiques). Respecter la durée de traitement recommandée pour éviter une récidive.
Pourriture nageoires - Columnariose

La nageoire caudale est érodée, déchirée

Appliquer une hygiène rigoureuse peut permettre d’éviter la réapparition de cette maladie.
Important: ne pas oublier de retirer le charbon actif pendant toute la durée du traitement (car il absorberait les médicaments). Il pourra être remis dans l’aquarium à la fin du traitement pour en éliminer les résidus.