Découverte des variétés de poissons rouges

  • Le poisson rouge (Carassius auratus) nous vient d’Asie (Chine, puis Japon), où il est élevé et sélectionne depuis plus de mille ans ! Il est arrivé en Europe aux 17ème et 18ème siècles seulement. Il a pour origine la carpe commune asiatique, laquelle est bien terne : c’est donc par l’action de l’homme, et à travers une longue évolution, que le poisson rouge est devenu ce qu’il est.
  • Il existe aujourd’hui un nombre impressionnant de variétés différentes de poissons rouges, certaines étant même très étranges : têtes de lion (protubérances sur le sommet de la tête), télescope (yeux exorbités), shubunkin (nageoire dorsales et caudales très allongées : sa grande taille impose de disposer d’un bassin), etc.
  • Le poisson rouge est un cousin de la carpe (cyprin doré asiatique) mais il ne possède pas de barbillons. En revanche, il est beaucoup plus coloré ! Ceci a été rendu possible pas des centaines d’années de sélection et d’hybridation de la part de l’homme.
  • Les critères qui permettent de distinguer les nombreuses variétés de poissons rouges sont : les caractéristiques de la tête (exemple : normal, tête de lion, pompon, etc); la forme des yeux (normale, télescope, céleste, etc), la forme du corps, le type de nageoires (caudale et dorsale) et l’absence ou la présence de nageoire dorsale, les caractéristiques des écailles (perlées, effet métalliques …).

Mots-clefs: variétés poissons rouges race