• 1047
  • 426
  • 98
    • 24
    • 72
    • 1

La reproduction des poissons rouges

Reproduction: deux poissons rouges sur fond noir
La reproduction des poissons rouges est beaucoup plus facile et obtenue spontanément dans les gros bacs ou en bassin. Alternativement, la mise en place d’un bac de reproduction de bon volume peut donner d’assez bons résultats.

Quelques années (en moyenne, deux ou trois) sont nécessaires avant d’atteindre la pleine maturité sexuelle (n’oublions pas que le poisson rouge peut facilement atteindre 15 ou 20 ans).
Le mâle développe pendant une courte période (mai- juillet) quelques « points de noce » à l’arrière de la tête et parfois sur les nageoires pectorales. La femelle, elle, en période de frai, a un abdomen arrondi. Notez que l’on a cependant occasionnellement vu des points de noces … chez des femelles !

Si les conditions sont bonnes – une eau tiède, autour de 20°C, le mâle va alors se mettre à pourchasser les femelles, de l’aube jusqu’au début d’après-midi. La femelle relâchera pendant ce temps plusieurs salves d’oeufs gluants (entre 500 et quelques milliers) – qui adhérent aux pierres ou aux plantes. En aquarium, il sont cependant presque systématiquement mangés !

On pourra donc soit tenter de retirer les oeufs et les placer dans un bac/conteneur d’élevage de faible profondeur (15-20 cms suffisent) à environ 20°C (attention d’augmenter la température très progressivement pour éviter un choc thermique si l’eau du premier était un peu plus froide); soit, et c’est certainement plus pratique et efficace, installer préalablement un bac de reproduction : aquarium d’une centaine de litres, filtre-éponge pour ne pas aspirer le frai, nombreuses herbes aquatiques de type Elodea et plantes à feuilles fines, eau assez fraîche entre 18°C et 20°C. Placer un mâle pour deux femelles dans l’après-midi précédant le frai, qui a généralement lieu au petit matin et durant la matinée. Retirer les poissons sitôt le frai terminé pour ne pas qu’ils commencent à s’attaquer aux oeufs.

Les oeufs sont pondus par salves, généralement au petit matin et immédiatement fécondés par le mâle. Les oeufs viables sont les plus transparents, les autres, blanchâtres, ne donneront rien et seront sans doute sujets aux champignons : retirez-les si possible pour ne pas risquer de contaminer les oeufs fertiles.

La frai à 3 semaines.

La frai à 3 semaines. Photo : Bristol Aquarists Society.

Les oeufs éclosent 3 à 5 jours plus tard. Les alevins ne seront pas nourris dans les premières 48-72 h car ils ont leur propre réserve sous la forme d’un petit sac. Ensuite, ils seront nourris avec de la nourriture spéciale alevin, du jaune d’oeuf émietté et des nauplies d’artémias. Très vite (2-3 semaines), on pourra cependant passer à des flocons émiettés très finement. Eviter tout remous ou courant fort.

Nourrir souvent mais raisonnablement et vérifier régulièrement le taux d’ammoniaque, de nitrites et de nitrates dans le bac d’élevage (risque élevé de mortalité ou de malformations autrement) : les changements d’eau ne devront pas être trop brutaux (changer très peu d’eau à la fois mais souvent est préférable).

  • 1047
  • 426
  • 98
    • 24
    • 72
    • 1