• 1501
  • 426
  • 100
    • 31
    • 74
    • 5

Maladie des points blancs – Ichthyophthiriasis

  • Symptôme principal : multitude de points blancs (environ 1 à 1,5 mm) ressemblant à des grains de sel ou de sucre apparaissant sur les écailles. Il s’agit de kystes dans lequel se développent les parasites : ceux-ci quitteront leur hôte arrivés à l’âge adulte, tomberont au sol et trouveront alors d’autres hôtes (à défaut, il meurent rapidement).
    Attention à ne pas confondre les symptômes de la maladie des points blancs avec ceux de la maladie du velours : les points de la “maladie du velours sont absolument minuscules (dix fois plus petits environ) et peu espacés, donnant à la peau l’apparence du velours, leur couleur allant du jaunâtre au verdâtre selon l’éclairage.
  • Symptômes secondaires : problèmes respiratoires en cas d’infestation lourde (atteinte des branchies); mouvement accéléré des branchies; hyper-sécrétion de mucus; apathie.
  • Causes directes : ichthyophthyriasis (protozoaire)
  • Facteurs favorisants : changements brusques de température (par exemple changements d’eau avec une eau beaucoup trop froide), facteurs de stress (mauvais transport ou mauvaise acclimatation).
  • Contagieux : très (mieux vaut traiter l’ensemble de l’aquarium).
  • Gravité : traitement parfois long mais généralement pas trop ardu à condition de le commencer suffisamment tôt. Il est vivement conseillé de traiter l’ensemble du bac et de respecter strictement la durée préconisée de traitement car la réussite dépend de l’élimination des parasites libres (lorsqu’ils s’échappent du tégument et partent à la recherche d’un hôte, ils sont alors seulement vulnérables). Des souches résistantes aux traitements actuels seraient malheureusement apparues récemment.
  • Occurrence : problème assez courant. Les parasites peuvent être introduits par de nouveaux arrivants mais aussi par des plantes. C’est après un stress important (variations excessives de la température, manque d’oxygène, détérioration de la qualité de l’eau …) que le parasite aura le plus de chances d’infecter le(s) poisson(s). Cela explique que les nouveaux arrivants en sont plus souvent victimes que des poissons établis depuis longtemps et qui ont même pu développer une relative immunité. Des changements d’eau avec de l’eau trop froide pourraient aussi favoriser l’infection par les parasites : il est donc recommandé de faire correspondre du mieux qu’on peut la température de l’eau de renouvellement et celle du bac.
  • Traitements : sel pour aquarium pendant quelques jours (voir encadré ci-dessous) associé à un traitement anti points-blancs du commerce (eSha Exit™, Sera Costapur™, Tetra Contraspot™, Punktol™ de JBL, Interpet n°6™, Cuprazin™ de Waterlife, ou à défaut bleu de méthylène (attention car ce dernier peut affecter les plantes et les bactéries du filtre).
Jeune poisson rouge infesté par la maladie des points blancs

Poisson rouge infesté par la maladie des points blancs




Le sel pour aquarium:
L’ajout de sel pour aquarium en complément d’un traitement du commerce (dosage de sel recommandé pour les poissons rouges : 1 cuillerée à soupe pour 15 à 20 litres) permet d’accélérer le processus d’élimination des parasites à l’origine de la maladie des points blancs et d’ajouter des electrolytes pour réduire le stress osmotique.
Attention à ne pas surdoser le sel en aquarium : IL NE S’ÉVAPORE PAS (après un changement d’eau, il ne faut donc rajouter que la dose correspondante au volume d’eau qui vient d’être changé).
Attention également à l’utilisation du sel si vous avez d’autres espèces de poissons dans le même bac : certaines espèces y sont intolérantes.
Le sel pour aquarium se trouve en animalerie mais tout sel non iodé 100% naturel convient (sel de Guérande, gros sel …) : pas de sel de table surtout !
Quand le traitement est terminé, des changements d’eau partiels permettront d’éliminer progressivement le sel.
On conseille généralement en eau froide d’augmenter momentanément et graduellement la température du bac de deux à trois degrés pendant la durée du traitement afin d’accélérer effet le cycle de vie du parasite.
Important: ne pas oublier de retirer le charbon actif pendant toute la durée du traitement (car il absorberait les médicaments). Il pourra être remis dans l’aquarium à la fin du traitement pour en éliminer les résidus.
Attention à ne pas confondre ces symptômes avec les “points de noce” du poisson rouge mâle (poignée de points blancs qui apparaissent pour une courte durée à l’arrière de la tête et sur les nageoires pectorales (aucun autre symptôme associé): voir la reproduction du poisson rouge »
  • 1501
  • 426
  • 100
    • 31
    • 74
    • 5