Accueil | Plan du Site | Boutique | Rechercher | Glossaire | Contact | Quiz

installation de l'aquarium vous êtes à : >> installation et mise en route de l'aquarium

L'aquarium doit être disposé sur une surface parfaitement plane (vérifier éventuellement au niveau à bulle) et sur un meuble solide (un aquarium de 100 litres rempli, avec le décor et tous ses équipements peut facilement peser 120 kilogrammes). Les meubles conçus spécialement pour les aquarium vous garantiront une parfaite sécurité. La plupart des fabricants fournissent avec l'aquarium une notice sur la façon de l'installer et les quelques précautions à prendre. Etapes de l'installation de l'aquarium :


installation aquarium vérifier la qualité des joints avant la mise en eau. Assurez-vous qu'il n'y a aucun grain de sable coincé entre la base de l'aquarium et le meuble (une fois mis en eau, il ne faudra à aucun prix déplacer le bac rempli, sous peine de catastrophe).

installation aquarium laver l'aquarium à l'eau claire afin d'éliminer les poussières éventuelles.

installation aquarium disposer en premier une sous-couche de terreau aquatique si vous désirez faire pousser des plantes (épaisseur : 2-4 cms). Le terreau aquatique permet une reprise rapide des plantes et un meilleur enracinement (voir la section consacrée aux plantes). Attention : le terreau aquatique ne doit pas être rincé avant utilisation.

installation aquarium recouvrir avec une couche de gravier de granulométrie moyenne (2-3 mm) de même épaisseur environ. Il est conseillé de bien rincer le gravier à l'eau claire car il est généralement plein de poussières.

installation aquarium placer ensuite le décor (roches, racine ..).

installation aquarium remplir l'aquarium seulement à moitié : afin de ne pas faire de trous trop profonds dans le sable, on peut soit verser l'eau doucement sur un élément du décor ou alors sur une assiette déposée sur le gravier.

installation aquarium ajouter le conditionneur d'eau pour se débarrasser du chlore et mélanger.

installation aquarium installer l'équipement (filtre, tube de chauffage ...) et planter très délicatement les plantes.

installation aquarium finir de remplir l'aquarium jusqu'au niveau maximum puis brancher les équipements.

installation aquarium faire tourner l'aquarium à vide pendant une dizaine de jours avant d'ajouter le premier poisson.

important : lire les recommandations ci-dessous sur la mise en place du cycle azoté.


Important : la mise en place du cycle azoté

Dans la mesure où le cycle azoté n'est pas encore établi à ce stade, il est recommandé de démarrer votre aquarium avec une population restreinte pendant les premières semaines afin de ne pas risquer d'empoisonner vos poissons.

Explication: le filtre de l'aquarium a pour vocation d'éliminer les déchets toxiques produits par les poissons: c'est ce qu'on appelle la filtration biologique de l'aquarium, assurée par des milliards de bactéries "utiles" qui se développent progressivement dans la mousse du filtre.

Cependant, comme au début ces bactéries sont très peu nombreuses, la filtration n'est pas encore efficace : commencer avec un nombre réduit de poissons permet ainsi de limiter la montée de la pollution dans l'aquarium en attendant que les bactéries se soient suffisamment multipliées. Enfin, il sera nécessaire d'effectuer des changement partiels d'eau fréquents pendant la durée correspondant à la mise en place du cycle azoté : voir la section "filtration" pour les infos essentielles sur la filtration et les précautions à prendre pendant les première semaines après la mise en route de l'aquarium.

Pour une méthode alternative de mise en place du cycle sans poisson, lire l'encadré ci-dessous.

Le "fishless cycling" (mise en place du cycle de l'azote sans poisson)

Cette méthode n’implique aucun risque potentiel pour le(s) premier(s) poisson(s). Il s'agit de substituer aux déchets qui auraient dûs être produits par les premiers poissons d'autres déchets: le principe est d'ajouter au bac "vide" de l'ammoniaque pure (attention: il s'agit d'un produit très irritant) en petites quantités (généralement jusqu'à atteindre un taux de 5ppm) afin de permettre aux bactéries responsables du cycle de se développer. Des kits d’essai (tests ammoniaque et nitrites) permettront d'adapter les doses et de suivre les progrès de la mise en place du cycle azoté jusqu'à obtenir un aquarium sain (ammnoniaque et nitrites indécelables).

Alternativement, au lieu d'ammoniaque pur, quelques produits du commerce ont été développés afin de mettre en place le cycle de l'azote sans poisson. Important : ne pas confondre ces produits avec les "concentrés bactériens" du commerce.

De nombreux aquariophiles se contenteront enfin d'une troisième méthode: on ajoute au bac vide un petit morceau de poisson ou de moule, qui fourniront la "matière première" nécessaire au lancement du cycle azoté. Cette méthode est moins précise mais efficace.

Pour plus d'informations sur la mise en place du cycle de l'azote sans poisson, voir les liens en bas de page.

Attention!

Si vous envisagez d'acquérir un aquarium de grand volume, assurez-vous que votre assurance habitation couvre les dégâts des eaux!



|| > Articles associés

>> la filtration : comment ça marche ? <--important !
>> choisir parmi les différentes formes d'aquarium
>> où installer mon aquarium ?
>> le transport des poissons et l'acclimatation
>> tout l'équipement indispensable en photos
>> choisir le bon filtre
>> l'entretien de l'aquarium
>> les grands principes de l'aquarium planté
>> comment réaliser un cycle de l'azote sans ajouter de premiers poissons? (lien externe, nouvelle fenêtre)
>> le fishless cycling, une méthode douce de maturation du filtre (lien externe, nouvelle fenêtre)

cliquer pour retour haut de page retour haut de page